Politique

Guinée : Les putschistes promettent la libération des détenus politiques

Guinée : Les putschistes promettent la libération des détenus politiques

Les putschistes guinéens rassurent que les détenus politiques vont bientôt recouvrer la liberté. Ces détenus en question ont été arrêtés lors de la prise de pouvoir marquée et la déchéance d’Alpha Condé. La libération prévue lundi 06 septembre n’a pas été faite.

Les nouveaux tenants du pouvoir ont fait savoir dans leurs derniers communiqués, lus à la télévision nationale ou diffusés sur les réseaux sociaux qu’une concertation nationale aura lieu.  Elle permettra de définir les modalités de la transition politique dans ce pays pauvre d’Afrique de l’Ouest, important producteur de minerai, notamment de bauxite.

Le chef du « Comité national du rassemblement et du développement » (CNRD), le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya avait déjà dit que la concertation nationale aura pour mission de diriger la transition à venir. Ce sera un gouvernement d’union nationale.

Le lieutenant-colonel Doumbouya a par ailleurs donné instruction au « ministère de la Justice ce jour (lundi) de se mettre en rapport avec le parquet général, l’administration pénitentiaire et les avocats afin de faire une analyse approfondie du dossier des détenus politiques pour leur libération dans un meilleur délai », selon un communiqué lu au journal télévisé lundi soir.

 

Les putschistes ont du soutien dans l’opposition

Alpha Condé est écarté, les populations jubilent et une partie de l’opposition apporte son soutien aux nouveaux dirigeants. En effet, une coalition de l’opposition dirigée par le principal adversaire de M. Condé, l’ex-Premier ministre Cellou Dalein Diallo, l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (Anad), a exprimé son soutien au nouveau pouvoir militaire « dans l’effort qui vise à construire une démocratie apaisée » en Guinée.

« L’Anad exhorte le CNRD à inscrire dans ses responsabilités prioritaires la mise en place d’institutions légitimes capables de mettre en œuvre les réformes pouvant conduire rapidement le pays à la réconciliation nationale et à l’instauration de l’Etat de droit », selon un communiqué.

Lire aussi : L’ambassadeur d’Allemagne en Chine meurt 2 semaines après sa prise de fonction

Avec AFP

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

2 Comments

Laisser un commentaire