Politique

Guinée : Ce témoin raconte les détails de l’assaut qui a renversé Alpha Condé (video)

Mamady Doumbouya

La situation politique guinéenne est au centre de toutes les attentions en Afrique. Après le coup d’état perpétré par le colonel Mamady Doumbouya contre le président Alpha Condé, l’après se dessine lentement. Entre la CEDEAO qui fait le gendarme avec des sanctions contre les putschiste et la résistance de ces derniers, la situation reste encore incertaine.

Mais à propos de ce fameux jour du 05 Septembre 2021, les non dits sont encore nombreux sur le déroulement de l’assaut qui a conduit à la chute de Alpha Condé. Dans une vidéo amateur, un témoin oculaire raconte les faits. Il faut préciser que ce putsch militaire a été fait sans effusion de sang.

Guinée Video ici

 

 

 

 

 

Mamady Doumbouya, aussi orthographié Mamadi Doumbouya, est un militaire et homme d’État guinéen, né le .

Il est nommé commandant du Groupement des forces spéciales de l’armée guinéenne en 2018 et obtient le grade de colonel en 2020.

En 2021, il conduit un coup d’État contre le président Alpha Condé et devient chef de l’État en tant que président du Comité national du rassemblement et du développement de la République de Guinée.

Né le , Mamady Doumbouya est originaire de la région de Kankan1.

Stagiaire guinéen de l’École de guerre en France, il est titulaire d’un brevet français d’études supérieures militaires et d’un master de défense de l’université parisienne Panthéon-Assas. Il est diplômé de Saumur dans le cadre de la coopération entre la France et les États africains partenaires pour la formation de gradés=

Il suit des formations militaires au Sénégal, au Gabon et en Israël; et participe à des missions et opérations à l’École de guerre en France, en Afghanistan, en Côte d’Ivoire, à Djibouti, en République centrafricaine, en Israël, à Chypre et au Royaume-Uni4.

Carrière militaire

Légionnaire de l’armée française, il est rappelé en 2012 en Guinée pour finalement commander, à partir de 2018, le Groupement des forces spéciales (GFS ou GPS), une unité d’élite de l’armée spécialisée dans l’antiterrorisme Il défile en tête de cette unité lors de la fête nationale des 60 ans de l’indépendance de Guinée7.

En février 2019, il est l’un des participants à une formation militaire Flintlock pour l’élite militaire africaine. Comme Assimi Goïta pour le Mali, le lieutenant-colonel Doumbouya représente son pays à Ouagadougou lors d’exercices militaires organisés par l’armée américaine10,11.

En 2019, il est promu lieutenant-colonel et colonel en 2020.

Au cours de l’année 2021, il tente de rendre le Groupement des forces spéciales moins dépendant du ministère de la Défense nationale, ce qui suscite la méfiance du pouvoir guinéen. En , des rumeurs font même état de son arrestation

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser un commentaire