Politique

Afghanistan/ Donald Trump : « la Chine et la Russie examinaient les hélicoptères abandonnés par les États-Unis pour voler leurs secrets »

AfghanistanDonald Trump

Donald Trump, les États-Unis ont laissé des avions, des véhicules, des armes et d’autres équipements en Afghanistan pendant le retrait des troupes. Donald Trump a affirmé dimanche que la Chine et la Russie étudiaient les hélicoptères abandonnés.

L’ancien président Donald Trump a affirmé, sans fournir de preuves, que la Chine et la Russie s’emparaient d’hélicoptères abandonnés par l’armée américaine en Afghanistan et pillaient leurs secrets.
Lors de son retrait rapide d’Afghanistan, l’armée américaine a laissé derrière elle des avions, des véhicules terrestres, des armes et des dizaines d’autres équipements.

« Je garantis que la Chine et la Russie ont déjà nos hélicoptères, et ils les démontent pour savoir exactement comment ils sont fabriqués. Ils sont de loin les meilleurs au monde », a déclaré Trump lors d’une interview sur « Full Mesure avec Sharyl Attkisson » diffusé dimanche.

Donald Trump n’a fourni aucune preuve de ses propos. Néanmoins, lorsqu’on lui a demandé s’il recevait toujours des briefings du renseignement américain, il a déclaré: « Je reçois si je veux. J’obtiens ce que je veux. J’entends ce qui se passe. Au fait, vous n’avez pas besoin de briefings sur les renseignements. Tout ce que vous avez à faire est de lire les informations ou d’allumer la télévision », a-t-il déclaré.
Un porte-parole du Pentagone a déclaré à Insider : « Aucun Apache n’a été laissé en Afghanistan ».

Donald Trump a critiqué l’administration Biden

« C’est le retrait le plus incompétent de l’histoire. Il n’y a jamais rien eu de tel, où nous leur avons donné pour 85 milliards de dollars d’équipement flambant neuf et magnifique », a-t-il déclaré.

À lire aussi :
Afghanistan: Le Canada fait un rapport sur la situation du pays

La référence de Trump aux 85 milliards de dollars d’équipements est exagérée selon le Washington. Ce chiffre semble être une estimation élevée de toutes les dépenses affectées à l’Afghanistan depuis 2001, et seule une fraction de cela est allée à l’équipement. La valeur du matériel laissé en Afghanistan et saisi par les talibans n’est pas non plus claire.

L’armée américaine a déclaré le mois dernier qu’elle avait définitivement désactivé plus de 150 véhicules et avions avant son départ afin qu’ils ne puissent « plus jamais être utilisés », bien que les combattants talibans aient pu capturer d’autres arsenal.

Plus tôt ce mois-ci, un journaliste du Times of London a rapporté que les talibans ont utilisé des armes et des menottes de fabrication américaine dans leur bataille pour le Panjshir, la dernière province afghane à résister à leur domination.

Les républicains, dont Trump, ont blâmé le président Joe Biden pour le retrait américain d’Afghanistan.

Donald Trump

Donald Trump naît le 14 juin 1946 dans le Queens à New York. Ses parents l’inscrivent dans une académie militaire afin de canaliser son énergie d’adolescent. A sa sortie, il s’inscrit en cursus économie et décroche un diplôme de la Wharton School of Finance de l’université de Pennsylvanie, avant de rejoindre l’entreprise familiale spécialisée dans l’immobilier. Donald apprend les rouages du métier sous la houlette de son père, et se montre très rapidement doué pour les affaires.

En 1983, il construit son premier gratte-ciel, la Trump Tower, qui marque le paysage new-yorkais. À la tête d’un empire financier, Donald Trump érige des bâtiments prestigieux qui portent son nom. Une décennie plus tard, lors de la crise immobilière de 1990, il doit faire face à des dettes qui s’élèvent à plusieurs milliards de dollars et frôle la faillite. Mais le magnat de l’immobilier de luxe tire son épingle du jeu et rebondit. En 2005, son groupe est à nouveau confronté à la faillite à cause de ses casinos d’Atlantic City, mais il sauve in-extremis ses affaires. Dès lors, l’entrepreneur avisé multiplie les associés afin de minimiser les risques financiers et développe un système de licences qui lui permettent d’apposer son nom sur des gratte-ciel sans qu’ils lui appartiennent. Parallèlement véritable touche-à-tout, il permet à son groupe se diversifie dans le prêt-à-porter, la création de parcours de golf, ou encore la formation professionnelle (Trump University puis The Trump Entrepreneur Initiative depuis 2010).

À lire aussi :
Donald Trump devient commentateur de combats de boxe

Médiatique, l’homme d’affaires décide de créer et co-produire, en 2004, une émission de télé-réalité, The Apprentice. Le succès est immédiat et l’émission pulvérise des records d’audience (28 millions de téléspectateurs le soir de la finale de la première saison). Donald Trump se prête au jeu et prend les commandes de la présentation du jeu pendant plusieurs saisons. Personnage extravagant, sa cote de popularité ne cesse de grimper. Le concept est décliné dans de nombreux pays. En France, c’est la chaîne M6 qui adapte le concept avec The Apprentricequi décrochera le job? présenté par Bruno Bonnell et diffusé à partir de septembre 2015.

À lire aussi :
Donald Trump devient commentateur de combats de boxe

En juin 2015, le milliardaire est de retour sur le devant de la scène politique, presque vingt ans après sa première candidature aux primaires républicaines en 1996. Il choisit le hall de la tour Trump à New York pour lancer sa candidature aux primaires républicaines en vue de l’élection présidentielle de 2016. Le 8 novembre 2016, Donald Trump est élu 45ème président des Etats-Unis. Candidat à un second mandat, il est investi par le Parti républicain pour l’élection présidentielle de 2020. Le 7 novembre 2020, quatre jours après l’élection présidentielle, les médias américains mettent fin au suspense et annoncent la victoire de Joe Biden, élu 46ème président des Etats-Unis. Donald Trump conteste le résultat des votes.

Donald Trump annonce dans la nuit du 1er au 2 octobre 2020 qu’il a été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania.

Côté vie privée, Donald Trump épouse en 1977 Ivana Zelnickova, athlète et mannequin tchèque. Le couple a trois enfants; Donald Trump Jr (né en 1977), Ivanka (née en 1981) et Eric (né en 1984). En 1993, il épouse en secondes noces – un an après son divorce d’avec Ivana – Marla Maples dont il a une fille, Tiffany (née en 1993). Mais le couple divorce en 1999. Depuis janvier 2005, Donald Trump est marié au mannequin slovène Melania Knauss. Ils ont un fils, Barron William, né en 2006. Il est également le grand-père de sept petits-enfants.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser un commentaire